Posted On 23. Juni 2016 By In Allgemein, NT Rasen Women News, Road to London With 42 Views

An emotional day…

Notre leçon du jour : chaque point compte. Chaque-point-compte. Ne jamais baisser les bras.
Nous entamons la rencontre matinale contre les anglaises sous une bruine désormais familière. Bien que préparées, nous nous faisons surprendre par l’entrée en jeu des anglaises. Leur offense est très efficace et nous ne parvenons pas à exploiter les quelques erreurs commises. La Grande Bretagne mène de deux points à la mi-temps. Un inconfortable écart commence à se creuser ensuite, jusqu’au score de 6-11. Chacune d’entre nous se retrouve à se battre avec ses propres émotions : “je veux gagner! Nous devons gagner! Est-ce qu’on peut encore? Est ce que JE peux encore? Y arriverons-nous, toute l’équipe ?” Apparemment, nous avons toutes décidées à ce moment-là de ne rien lâcher. Un point après l’autre. 7-11. Nous devons arrêter leur attaque. 8-12. Leur jeu est propre, elles parviennent à inscrire leurs points. Mais nous sommes encore là. 9-13. C’est un effort de toute l’équipe qui se joue-là. Sur le terrain et en dehors. Un break nous redonne du souffle: 10-13. Toujours concentrées, les anglaises se rapprochent de la victoire et inscrivent leur offense: 10-14. L’intensité est palpable. Nous marquons notre offense, c’est maintenant 11-14 et les anglaises sont à l’attaque pour peut-être le dernier point du match. Ne jamais rien lâcher. Chaque-point-compte. Ce douzième point marqué par les sept joueuses en défense aura raison de notre sort pour le reste du championnat. 12-14, Grande Bretagne à l’attaque, les anglaises achèvent ce dernier point du match rapidement, pour un score final 12-15. Nous comprenons à leurs mines attristées que cette victoire de 3 points sur nous n’aura pas suffit à assurer leur place en pré-quart de finale. Grâce à notre victoire sur l’Allemagne avant hier, cette place nous revient, à un point près. Chaque-point-compte.

Une nouvelle page du frisbee féminin suisse s’est écrite pendant la suite de la journée. Fortes des enseignements du matin nous nous sommes préparées à affronter la Suède, classée 2ième de sa poule. Nous savions d’une défaite l’an dernier aux Championnats d’Europe qu’il nous faudrait sortir un excellent jeu pour parvenir à l’emporter sur les grandes et athlétiques femmes nordiques. Nous commençons très fort avec un break (défense concrétisée en point) et prenons l’avance. Les points s’échangent sans concessions jusqu’à un second break, qui nous donne une avance de deux points 8-6 à la mi-temps. Nous continuons sur notre lancée, et parvenons à 10-6, jusqu’à ce que les suèdoises se ressaisissent, et en décident autrement quant à l’issue du match qui semblait claire. Leurs attaques deviennent plus efficaces, et elles parviennent même petit à petit à combler l’écart grâce à une excellente défense et deux break. Nous restons concentrées, terriblement bruyantes sur la sideline pour soutenir les sept sur le terrain. Nos points d’avance nous laissent une ‘relativement’ confortable marge pour aller chercher la victoire, que nous saisissons finalement à 15-13. Quelle chance d’avoir à vivre de tels moments, toute l’équipe innondant le terrain bras en l’air et cris de joie pour célébrer cette victoire en s’époumonant. Nous pouvons le dire maintenant, nous faisons partie des huit meilleures équipes du Monde!!

Unser Fazit vom heutigen Tag: Jeder Punkt zählt! Hör nie auf zu jubeln.
Unser morgentliches Spiel haben wir bei nun bekanntem Nieselregen gestartet. Unser Gegner: Grossbritannien.
Trotz guter Vorbereitung waren wir überrascht, wie stark diese ins Spiel starteten. Ihre Offense war sauber und wir konnten ihre Fehler nicht genug ausnutzen. Mit zwei Punkten Vorsprung ging Grossbritannien in die Pause. Einen Punkteabstand von 11:6 zurück zu liegen, ist nicht gerade angenehm! Jede Spielerin kämpfte mit ihren Emotionen, doch keine wollte aufgeben! Einen Punkt nach dem Anderen holten wir 12:14 auf. Jeder Punkt zählt! Schliesslich entschied Grossbritannien das Spiel mit 15:12 für sich.
In einem Dreiervergleich konnten wir uns trotzdem mit einem Punkt Vorsprung für die Pre-Quarters qualifizieren und somit haben wir Grossbritannien doch noch ausgeboxt. Jeder Punkt zählt!

Ein weiterer Erfolg im Schweizer Frauen-Ultimate ereignete sich im Laufe des Tages. Stark und motiviert von der gelernten Lektion am Morgen, bereiteten wir uns auf das Pre-Quarters-Spiel gegen Schweden vor. An der letztjährigen Europameisterschaft in Kopenhagen, mussten wir eine Niederlage einstecken, die einen bitteren Nachgeschmack hinterlassen hat. Wir mussten also umso stärker ins Spiel starten, was uns auch gelang. Doch die Schwedinnen waren uns dicht auf den Fersen. Wir gingen mit 8:6 in die Pause und anstatt auf gleichem Niveau weiterzuspielen, setzten die Schwedinnen noch einen drauf. Ihre Angriffe wurden stärker und wir konnten sie auch mit unserer harten Defense nicht stoppen. Durch den erzielten Vorsprung konnten wir einmal mehr durchatmen. Mit 15:13 war der Sieg unser! Die ganze Mannschaft stürmte aufs Feld und feierte diesen unglaublichen Moment! Wir können nun mit Stolz sagen, dass wir zu den Top 8 Teams der WELT gehören!!

Our lesson of the day: every point counts. Every-point-counts. Never give up.
We started with an early game against Great Britain under a now familiar English mist. Well prepared, we were nevertheless surprised by a strong start from the Brits. Their offensive game was very efficient and we weren’t able to exploit their mistakes. They led by two points at half. The gap slowly widened until they led us 11-6. But we refused to give up – one point after another, we tightened the gap to 10-13. With a very clean offense, the Brits managed to capitilize on their possessions and score their points. At 11-14, GB was on offense for possibly the last point of the game. Our defense line was able to tip the scale in Switzerland’s favor for the rest of the tournament by scoring a 12th point. Although the Brits scored their last point and won the game 12-15, we learned that every point counts. By a difference of one point, we earned our place in pre-quarters.

A new page of Swiss Women ultimate was written during the rest of the day.
Enriched by the morning’s lessons, we prepared ourselves for the fight against Sweden, who finished second in their pool. We knew that they were a strong and tall team. We started with a break (a defense, followed by a score) and took the lead. For the entire first half, each offense scored their points, leading to another break from our side. We continued at the same pace and made it to 10-6, until the Swedes decided to step it up a notch. With a more efficient offense, they managed to get back into the game, reducing the gap. We stayed focused and extremely loud on the sideline to support the seven players on the field. We were finally victorious, with a score of 15-13. We felt lucky to experience moments like that, with the whole team flooding the field, arms up and big cheers to celebrate our victory. Now we can say that we are among the top 8 teams in the world. YEAH!!!!